Álvaro Lazpiur : « Je tiens à dire merci. La Garmin Titan Desert 2019 représente le premier pas »

12 février 2019 - 11:00

Álvaro Lazpiur, jeune Sévillan de 30 ans, espère disputer la Titan Desert en vue de récolter des fonds pour créer un service d’oncologie pour adolescents à l’hôpital Virgen del Rocío de Séville, et ainsi remercier l’association Andex, qui a accompagné son cousin pendant les 18 derniers mois de sa leucémie.

« Je participerai à la Titan Desert pour la première fois en 2019. Je le fais pour les remercier de l’aide et du dévouement dont ils ont fait preuve envers nous pendant les 18 mois que nous avons passés à leurs côtés au chevet de mon cousin qui luttait contre la maladie », explique Álvaro Lazpiur depuis Séville. En prenant le départ de la Titan, il désire donner de la visibilité à l’association Andex pour la remercier d’avoir accompagné son cousin pendant les 18 mois qui ont précédé son décès, survenu des suites d’une leucémie.

La fondation GAES Solidaria est sur le point de lui accorder une bourse pour concrétiser ce projet. L’association est actuellement cinquième, et si elle remporte la bourse, l’intégralité des fonds sera consacrée à l’ouverture du service d’oncologie. « Si nous gagnons, nous serons en mesure de donner les 6 000 euros de l’enveloppe financière. » L’hôpital Virgen del Rocío de Séville a besoin de près de 2 millions d’euros pour pouvoir ouvrir un tel service à l’attention des adolescents.

De son côté, Álvaro entreprend d’autres initiatives pour aider Andex, notamment en vendant des accessoires de sport à l’approche de la Titan Desert. « La vente de chaussettes Sockla et de vêtements OneFive se fait à des fins caritatives, à l’instar de la vente de maillots. 60% des revenus des ventes iront directement à l’association Andex », ajoute Álvaro, qui espère pouvoir conclure d’autres arrangement de ce type avec des marques d’articles tels que des casques ou des chaussures.

Andex espère donner à son projet un maximum de visibilité, c’est pourquoi, en marge de sa participation à la Titan, il compte collecter, avec son ami Enrique Rodríguez, des bouchons en plastique lors de différents événements, sportifs ou non, organisés en 2019.

« Depuis mes 18 ans, j’ai toujours roulé à vélo, même au niveau amateur, mais sans jamais m’affilier. Je traçais les parcours de mon choix, en toute liberté. Mais cette fois, j’ai dû obtenir ma licence pour pouvoir participer à la Garmin Titan Desert », explique Álvaro, qui espère que ce geste pourra aider d’autres personnes.

Suivez-nous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus