ETAPE 2: LA FOLIE DE LA GARMIN TITAN DESERT

29 avril 2019 - 15:42 [GMT + 1]

Ouzina, 29/04/2019. Une étape très difficile aujourd’hui sur la Garmin Titan Desert. Pour la première fois, le peloton arrivait à Ouzina dans un environnement magique où s’est déroulé une étape dantesque.

Les ingrédients du jour ont fait de cette étape une combinaison explosive : des températures extrêmes, du sable, première partie de l’étape marathon où les participants doivent transporter tout le matériel dont ils ont besoin pour la nuit et l’étape suivante, mais aussi l’étape Garmin, où l’organisation ne fournit pas de trace GPS aux participants ; uniquement 7 coordonnées GPS où le passage est obligatoire.

Joan Pedrero, pilote ayant accumulé 11 participations en moto au Rallye Dakar, qui est habitué aux conditions extrêmes, a déclaré : « aujourd’hui l’étape a été Dakarienne : de nombreuses dunes, beaucoup de chaleur, et je ne me rappelle pas d’une étape plus africaine. »

Malgré tout, Roberto Bou a profité de son état de forme pour gagner l’étape avec 4 minutes d’avance sur Pau Salva et plus de 5 minutes sur Josep Betalú. Le cycliste de TBelles Team Cannondale avait souffert lors de la première journée à cause d’un problème au pied, mais a refait son retard et se trouve désormais à 13 minutes de la première place.

Pau Salva, second aujourd’hui, est désormais le nouveau leader de la Garmin Titan Desert avec 1’01 d’avance sur Betalú et 2’32 sur Guillem Muñoz.

Roberto Bou : “Après mon problème au pied d’hier, je devais attaquer aujourd’hui et je m’en suis bien sorti. J’ai fait toute l’étape en solitaire. Une étape 100% Titan avec beaucoup de dunes, de la navigation, et du matériel supplémentaire.»

Chez les féminines, 3 ont été aux avants postes aujourd’hui. Anna Ramírez, Ramona Gabriel et Núria Picas, qui ont roulé ensemble jusqu’à ce que la dernière se perde dans les dunes et laisse échapper la tête de course. Anna Ramírez a sorti la calculatrice aujourd’hui. Elle a démarré une minute derrière Gabriel, ainsi que dès qu’elle a pu la rejoindre, elle s’est accrochée et a terminé la course avec elle. Au général, Anna Ramírez a désormais 2 minutes d’avance.

Anna Ramírez : « aujourd’hui la difficulté était bien présente. Mon objectif principal était de reprendre Ramona au début de la course, puisque j’ai démarré une minute plus tard. Dès que je l’ai rejointe, nous avons roulé ensemble jusque la fin. »

Suivez-nous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus