Miguel Indurain disputera la Garmin Titan Desert 2020

26 novembre 2019 - 12:30

© Xavier Solanas

· Le plus grand coureur espagnol de tous les temps veut devenir un titan : « J’y pense depuis plusieurs années et j’ai maintenant envie de découvrir de nouvelles choses ».

· Il fera partie de l’équipe KH-7, dirigée par Melcior Mauri, son coéquipier il y a tout juste 25 ans.

· Il portera le numéro 15, pour célébrer la quinzième édition de l’épreuve, et pour rappeler qu’il a remporté le Tour de France cinq années consécutives, ce que lui seul a réussi dans l’histoire.

La 15e édition de la Garmin Titan Desert, qui se déroulera du 19 au 24 avril, accueillera un invité très spécial. Miguel Indurain, le meilleur coureur espagnol de l’histoire et l’un des meilleurs au monde, prendra le départ au sein de l’équipe KH-7. « Je vais tenter de terminer la course, d’aller au bout des 6 jours. Ce sera une course comme une autre, pour laquelle mon seul objectif sera d’atteindre la ligne d’arrivée », a déclaré Indurain à l’occasion d’une récente visite des installations de KH-7 à Canovelles (Barcelone).

Le quintuple vainqueur du Tour de France s’apprête à échanger les pentes du Tourmalet et de l’Alpe d’Huez contre les dunes de Merzouga. Il ne considère pas son manque d’expérience à VTT comme un grand obstacle. « La Titan est plus roulante. Elle est un peu plus simple pour les coureurs qui viennent de la route. Il y a toutefois quelques points plus techniques, comme les dunes et la navigation, pour lesquels je compte sur l’aide de mon équipe. » Un de ses principaux mentors sera Melcior Mauri, directeur et coureur de l’équipe KH-7.

Melcior Mauri l’a convaincu
Le hasard fait que les deux hommes feront à nouveau partie de la même équipe, un quart de siècle après avoir défendu ensemble les couleurs de Banesto. « J’y pensais depuis plusieurs années, et Melcior m’en parlait sans arrêt. Je lui répondais que ce n’était pas le moment, mais il a fini par me convaincre cette année. Il s’agira d’une toute nouvelle expérience pour moi. »

Indurain portera le numéro 15. En plus de faire honneur aux 15 éditions de la Titan, ce dossard aura une signification particulière : le Navarrais a terminé à la première place du Tour de France à cinq reprises, et il est le seul coureur de l’histoire à l’avoir remporté cinq années d’affilée (1+5). L’anecdote est d’ailleurs intéressante : il a remporté son premier Tour avec le numéro 35, son premier Giro avec le 25, et il disputera sa première aventure nord-africaine avec le 15.

Miguel Indurain Larraya (né à Villava, Navarre, le 16 juillet 1964), qui fait partie des trois meilleurs sportifs espagnols de tous les temps, abandonnera en avril 2020 les routes de la forêt d’Iraty, où il a l’habitude de s’entraîner, pour s’aventurer dans le désert du Sahara. Il possède déjà un avantage, lui qui a toujours apprécié pédaler sous la chaleur. « Je n’ai jamais mis les pieds dans le désert. Cette année, j’avais envie de changer et d’essayer de nouvelles choses. »

« Olano et d’autres coureurs m’avaient dit beaucoup de bien de la Titan »
D’autres grands coureurs de son époque se sont déjà lancés sur les routes de la Titan, comme Abraham Olano, Laurent Jalabert, ou encore Claudio Chiapucci. Ce dernier était d’ailleurs l’un des grands rivaux d’Indurain sur les étapes de montagne du Tour. « Olano et d’autres m’ont parlé de la course. Ils y ont pris beaucoup de plaisir. L’épreuve est éprouvante et il faut y arriver en bonne condition, car certains moments sont difficiles. C’est un défi, comme toutes les grandes courses auxquelles j’ai participé. » Le Navarrais, qui n’a jamais rangé son vélo depuis qu’il a mis un terme à sa carrière professionnelle sur route en 1996, possède un palmarès stratosphérique. En plus des cinq Tours de France déjà mentionnés, il s’est aussi adjugé le Giro d’Italia à deux reprises. Il a également été sacré champion du monde et champion olympique du contre-la-montre, et avait par ailleurs pulvérisé le record de l’heure de l’époque.

De son côté, Melcior Mauri reconnaît avoir été « ému » lorsque Miguel lui a confirmé qu’il participerait à la Titan, car cela fait plusieurs années qu’il tentait de le convaincre. L’équipe KH-7 s’appuiera sur une formation cinq étoiles. Josep Betalú, vainqueur des quatre dernières éditions de l’épreuve, et Anna Ramírez, qui se l’est adjugée à trois reprises, en seront les fers de lance. Sylvain Chavanel (recordman du plus grand nombre de Tours de France disputés, avec 18 participations) sera de retour, aux côtés d’amateurs et de passionnés dont l’objectif sera de rejoindre la ligne d’arrivée. « Notre structure de coureurs sera très importante et très riche. Nous serons l’une des équipes les plus représentées, avec plus de 50 coureurs », précise Mauri.

Juan Porcar, PDG de Titan World Series, admet qu’il n’aurait « jamais imaginé que l’épreuve l’aurait intéressé après tant d’années. Sa seule participation prouve que la Garmin Titan Desert évolue. » Enfin, Josep Maria Lloreda, président de KH Lloreda, conclut en disant que « le cyclisme permet à l’entreprise de se rapprocher du consommateur, et disposer d’un champion tel que Miguel Indurain au sein de l’équipe est une chance. Nous n’aurions pas pu rêver mieux. »

Suivez-nous