Une Titan Desert sûre et sans COVID-19 dans moins de deux mois


25 mars 2021 - 13:27

• Une équipe de l’organisation s’est rendue au Maroc pour effectuer une reconnaissance et s'assurer que la COVID-19 ne s’inviterait pas lors de l'événement
• Cette année encore, la Titan Desert pourra compter sur la présence de coureurs de premier plan, comme Josep Betalú, Abraham Olano, David Arroyo, Sylvain Chavanel ou encore le médaillé d’or olympique Miguel Martínez
• Plus de 500 coureurs vivront cette aventure du 23 au 28 mai prochains. Les inscriptions sont toujours ouvertes

Juan Porcar - ENG

La 16e édition de la Titan Desert fait chauffer les moteurs à deux mois du départ de la course, qui aura lieu au Maroc du 23 au 28 mai prochains. L'épreuve retrouvera son cadre d'origine dans le respect de toutes les normes sanitaires, comme ce fut le cas lors de l'édition 2020, disputée à Almería.

Une équipe de l'organisation s’est rendue sur le terrain pour effectuer une reconnaissance. Elle a vérifié le parcours et collaboré étroitement avec les autorités sanitaires marocaines pour éviter que la COVID-19 ne s'invite lors de l'événement. « Nous nous sommes rendus au Maroc en collaboration avec le ministère du Tourisme, l’Office national marocain du tourisme et l’ambassade espagnole. Nous pouvons désormais affirmer en toute confiance que la Titan Desert pourra se dérouler dans son milieu naturel du 23 au 28 mai », explique le président de RPM-MKTG, Juan Porcar.

De son côté, Félix Dot, directeur général de la Titan Desert, qui a dirigé l’expédition, souhaite envoyer un message à tous les Titans : « L'édition 2021 de la Titan sera celle des retrouvailles et de l’espoir ; elle s'annonce très émouvante. Nous nous réjouissons énormément de retrouver le milieu naturel de la Titan, à savoir le désert marocain. »

Une Titan entourée de garanties

Félix Dot explique que « les autorités marocaines gèrent très bien la pandémie. Le plan de vaccination se déroule sans problème. Le Maroc fait partie des pays qui vaccinent le plus de personnes. » Il ajoute que « nous travaillons avec les autorités marocaines pour mettre sur pied une série de mesures pour que la COVID-19 ne s'invite pas sur la Titan Desert, comme nous l’avons fait à Almería. Je suis sûr qu'avec l'aide de chacun, nous y parviendrons. »
De la même manière, Juan Porcar assure que « nous effectuerons tous les contrôles nécessaires et nous appuierons sur l’expérience engrangée cette année sur la Titan à Almería. La sécurité sera la priorité absolue. »

Début avril, les participants recevront un communiqué contenant des informations très détaillées en ce qui concerne les protocoles qui seront d'application pour veiller à ce que, comme l’année dernière à Almería, la Titan ne soit pas touchée par la COVID-19.

Des participants de tout premier plan

Le peloton de la 16e édition de l'épreuve sera à nouveau très relevé. Josep Betalú, vainqueur de quatre éditions, sera l’homme à battre. Julen Zubero et Oriol Colomé, tous deux vainqueurs d'étapes sur la Titan, s’efforceront de lui compliquer la vie. De véritables spécialistes du VTT seront également de la partie au Maroc, notamment Tomi Misser et Miguel Martínez (le Français champion olympique à Sydney), au même titre que d'anciens coureurs professionnels de très haut niveau, comme Abraham Olano, Melcior Mauri, David Arroyo, Sylvain Chavanel, Amaël Moinard ou encore José Ángel Gómez Marchante. D'autres noms célèbres seront au rendez-vous, y compris Joan Pedrero, vainqueur d'étape à moto sur le Dakar, François Delecour, vice-champion du monde des rallyes, et Aurélien Fontenoy, trois fois vice-champion du monde de VTT trial. Chez les femmes, Núria Picas, légende vivante de l’ultra-trail, nous fera l'honneur de sa présence.

Suivez-nous