Remboursement intégral de l'inscription en cas d'annulation due à l'épidémie de COVID-19

Aux dates auxquelles est programmée la course, les participant.e.s devront affronter des températures qui oscillent entre 0°C et 40°C.

Aucun type de vaccin n’est obligatoire, mais nous recommandons d’être à jour de vos vaccins contre le tétanos.

Bien que ce soit une compétition ouverte à tous les passionné.e.s, il est conseillé d’être en bonne forme physique et de réaliser, au préalable, un contrôle médical (test d’effort). Il faut également être capable de maintenir un rythme régulier sur de grandes distances (+ de 100km). Il est obligatoire de télécharger un certificat médical (modèle ici).

L’inscription à la course inclut une assurance d’assistance médicale au Maroc et, en cas d’urgence, de rapatriement en Espagne. L’organisation met à disposition des participant.e.s une extension de cette assurance, à laquelle il faut souscrire en complément.

Bien que le service médical traite toutes les urgences et sera équipé du matériel nécessaire, chaque participant.e doit emmener sa propre trousse à pharmacie avec :

  • Anti-inflammatoire: type ibuprofène, aspirine ou paracétamol
  • Antidiarrhéique: lopéramide
  • Potassium contre les crampes: Boy-K
  • Désinfectant:: iode – bétadine : pour les blessures ou pour sécher les plaies des mains, des pieds ou dues à la selle
  • Pansements et sparadrap pour les écorchures des mains et des pieds.
  • Pommades pour les plaies: pommades hydratantes comme celles des couches de bébés
  • Pansements hydro-colloïdiens: pour protéger les plaies
  • Produits de réhydratation orale pour s’hydrater pendant la course ou se réhydrater à l’arrivée au campement.

N’oubliez pas la crème solaire !

L’idéal est de s’hydrater avec de l’eau et une boisson isotonique, à proportions égales. Ex : si vous buvez 4 litres sur une étape, séparez en 2 litres d’eau et 2 litres de boisson isotonique.

Comme c’est une course où, en plus de pédaler, il est très probable que vous ayez à marcher, nous vous conseillons de porter des chaussures de vélo qui ne vous abiment pas les pieds. Il est important que vous les ayez portées avant. Il est très important de changer de maillot et de cuissard tous les jours et, si ce n’est pas possible, enlevez bien le sable car il favorise l’apparition de plaies.